Pleins feux sur l’Achillée millefeuille !

Précieuse alliée des femmes, cette plante est l’une de mes préférées et je suis heureuse de partager avec vous aujourd’hui ses précieuses vertus ! Elle est très polyvalente et est l’une de ces plantes qu’on devrait toujours avoir sous la main !

Ses feuilles sont segmentées en 3 d’où l’appellation « mille feuilles » ! Quant au nom achillée, il fait référence au Dieu Achille : sa mère l’aurait trempé dans un bain d’achillée-millefeuille pour le rendre invincible. Comme elle le tenait par le talon, seule cette partie de son corps n’est pas devenue invincible. Elle était bien connue et utilisée par nos aînés qui l’appelaient notamment « l’herbe à dinde » ! 

C’est le système reproducteur féminin qui est son système de prédilection ! Grâce à son amertume, elle agit sur le foie et l’aide à éliminer l’excès d’oestrogènes en circulation. Ceci est fort utile pour toutes les pathologies reliées à un taux élevé d’eostrogènes (fibrome, endométriose, kyste ovarien …) L’achillée semble avoir une action progestéronique grâce à certains phytostérols, ce qui en fait une tonique hormonale. Elle régule le cycle menstruel et réduit bien des inconforts typiquement féminins ! Règles très abondantes, douloureuses, congestion pelvienne, tachetures, fibromes, endométriose sont autant de conditions que cette plante saura soulager efficacement. Elle a une action astringente et donc permet d’arrêter les saignements. D’ailleurs ceci n’est pas seulement valable pour l’utérus mais aussi pour les intestins, les poumons et en externe, on peut l’utiliser pour stopper les saignements de nez (feuilles fraîches placées dans le nez) ou ceux qui sont reliés à des blessures (elle était bien connue des soldats !) 

C’est une plante intelligente qui agit là où on en a besoin ! Elle peut déclencher des règles grâce à son action emménagogue mais peut tout aussi bien stopper les saignements abondants grâce à son astringence ! Elle s’adapte ! Elle repart le flux sans provoquer d’hémorragies ! Elle le réduit suffisamment sans pour autant le stopper ! 

Même chose pour son action sur le plan cardiovasculaire. Ses flavonoïdes tonifient les vaisseaux sanguins et améliorent la circulation tandis que les coumarines fluidifient le sang et préviennent la formation de caillots. En cas de haute pression, elle dilate les vaisseaux périphériques. L’achillée sera fort utile en cas d’hypertension, de varices, phlébites ou encore d’hémorroïdes.

Excellente anti-inflammatoire, elle aura raison des douleurs menstruelles mais aussi des inflammations du système digestif (gastrite, colite, crampes, entérite etc …) ou du système urinaire (cystites)

En externe, elle est fort utile lorsqu’il y a du des traumas et en interne également. L’achillée millefeuille agit un peu comme un « Rescue Remedy » de Bach ou de l’arnica en enlevant le choc dans le corps.

Son action diaphorétique est très puissante également ! En début d’infection, elle permet de réduire la fièvre sans toutefois la stopper. 

L’action antiseptique de l’achillée est fort utile pour traiter certains problèmes de peau. Antibactérienne et antifongique, elle peut efficacement soulager l’acné (bain de vapeur), le prévenir (action sur le foie) et régulariser la production de sébum (peaux grasses). Macérée dans le vinaigre, les fleurs d’achillée constitueront un excellent tonique pour la peau, notamment en acidifiant la flore cutanée.

Sous quelle forme l’utiliser ? 

L’infusion des fleurs et des feuilles séchées est à privilégier de manière générale, surtout pour traiter la fièvre (infusion chaude), les bouffées de chaleur (infusion froide) ou en bain de vapeur (sinusites, problèmes de peau).

Mélangée avec d’autres plantes spécifiques du système reproducteur féminin (framboisier, alchémille, agripaume, vite, etc….), il est possible de composer un excellent mélange à consommer en tisane sur une base régulière.

Autrement, la teinture dans l’alcool est une forme à privilégier pour un traitement à long terme.

CONTRE-INDICATIONS

  • Ne pas prendre pendant la GROSSESSE
  • Ne pas utiliser en même temps que des fluidifiants sanguins
  • Peut causer des allergies chez certaines personnes (comme la plupart des astéracées)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s