Il est venu le temps des petits rhumes ….

Nos enfants ont repris le chemin de l’école depuis deux semaines et déjà, les premiers rhumes apparaissent … C’est tout à fait normal, les microbes sont eux aussi de retour à l’école et bien qu’on mette l’accent sur le lavage des mains et les mesures de distanciation dans les écoles, la vie des micro-organismes continue et la contagion demeure possible!

Dans le contexte actuel où une pandémie fait rage, certains craignent rapidement le pire et surestiment la gravité de ce que j’appelle un « rhume de minus » ! C’est pour cela qu’il est important de bien observer les symptômes avant de tirer des conclusions hâtives ! J’ai donc choisi d’écrire cet article afin de vous aider à relativiser et prendre quelques actions favorables à une prompte guérison !

Rhume, grippe, quelle est la différence ?

Un rhume est une affection bénigne, causée par un virus qui pénètre dans le corps via le nez et la gorge et qui cause alors une inflammation des muqueuses respiratoires. Il se manifeste par les symptômes suivants :

  • Écoulement nasal clair
  • Éternuements
  • Yeux larmoyants
  • Congestion nasale
  • Léger mal de tête (à cause des sinus bloqués)
  • Possibilité de fièvre
  • Possibilité de mal de gorge
  • Possibilité de toux légère

Quant à la grippe, elle est également d’origine virale mais donne lieu à des symptômes non seulement soudains mais aussi plus intenses. Ce sont surtout les frissons, une forte fièvre, des courbatures et une immense fatigue qui la caractérisent. On continue généralement à fonctionner avec un rhume mais avec la grippe, on n’a pas le choix de s’arrêter car le corps est trop abattu.

Personne n’aime avoir le rhume et même si c’est bénin, c’est incommodant et il faut s’en occuper pour éviter que ça ne dégénère par exemple en bronchite ou en otite! Si l’organisme est déjà affaibli, les symptômes seront sans doute plus intenses et il sera d’autant plus important d’éviter les complications.

Du repos, sur tous les plans

Il est important de laisser votre enfant se reposer s’il en a besoin. Un rhume n’est pas supposé durer 3 semaines alors si c’est possible, gardez votre enfant à la maison pendant un jour ou deux, non seulement pour éviter de contaminer les petits copains mais aussi pour optimiser les chances de s’en remettre plus vite !

Le système digestif devra lui aussi prendre du repos. Les enfants sont généralement à l’écoute de leur corps lorsqu’ils sont malades et leur appétit diminue automatiquement. Ne les forcez surtout pas à manger, c’est un passage obligé et souhaitable ! La frugalité a du bon dans un tel contexte ! Il faut éviter de surcharger l’organisme et optimiser l’élimination ! Boire beaucoup d’eau, des bouillons de légumes, des soupes, manger de la compote de pommes …

Rester au calme à la maison pour une journée si c’est possible favorisera grandement une rémission plus rapide ! On évitera les bonbons et autres gâteries sucrées qui affaiblissent l’immunité, même s’ils ont un côté réconfortant … Éviter trop d’écran et préférer des jeux calmes, de la musique douce, des câlins, des massages …

Que faire dès les premiers symptômes ?

Du côté des plantes

(N.B.) : pour les très jeunes enfants, on privilégie toujours les glycérés (macération de plantes fraîches dans la glycérine) à raison de 5 gouttes par année d’âge dans un petit peu d’eau. Pour les enfants âgés de 5 ans et +, on peut donner des teintures (extraction dans l’alcool) à raison de 2 gouttes par année d’âge.

–  Donner le glycéré « Echinacée/propolis » de la Clef des champs ou une teinture d’échinacée (Botanica, St Francis Herbs, Clef des Champs…), au moins 4 fois/jour pendant les 3 premiers jours et espacer selon amélioration.On peut également ajouter du Sureau (antiviral, fait aboutir la fièvre, expectorant etc…). J’aime particulièrement le sirop de la marque SURO. Son bon goût est généralement très apprécié des enfants !

La tisane « L’ange gardienne » offerte par le Camellia Sinensis est un must en temps de rhume! Composée de sapin, verge d’or, thym, guimauve et d’épilobe, elle adoucit les muqueuses, décongestionne les sinus, liquéfie le mucus et renforce l’immunité! Avec un peu de miel, elle est vraiment délicieuse!  Ma fille m’en réclame à chaque fois qu’elle est enrhumée et ne se fait pas prier pour la boire !!

Vous pouvez tout simplement infuser du thym frais ou séché si vous en avez, c’est très efficace !

Du côté des huiles essentielles

Dès les premiers éternuements ou maux de gorge, le recours aux huiles essentielles est à privilégier, surtout chez les enfants et les nourrissons!

Par voie externe : la peau est une excellente messagère pour les huiles essentielles car elles sont lipophiles (= pénètrent facilement les couches cutanées pour atteindre la microcirculation sanguine) C’est la voie d’administration la moins toxique – car la peau agit comme un filtre- , la plus rapide et la plus durable.

++++++ Précautions à prendre :  toujours faire un test préalable avec une goutte ou deux d’huile essentielle dans le pli du coude, attendre 15 minutes pour s’assurer qu’il n’y a pas de réaction allergique. On peut quand même diluer les huiles essentielles (entre 5 et 20%) dans de l’huile végétale (amande douce, noisette) pour permettre de faire un massage plus global et aussi pour les peaux les plus sensibles !

Il suffit donc d’appliquer l’une des huiles essentielles suivantes le long de la colonne vertébrale, sur les poignets et avant-bras, sur le thorax et sur la région cervicale (ganglions du cou), et ce, au moins 2 fois/jour, plus si possible et si l’enfant le tolère bien.

Eucalyptus radiata 

  • Anti-bactérien+++, antiviral, immunostimulant+++
  • Anti-catarrhal, expectorant ++++

Ravintsara aromatica

  • Antiviral majeur ++++
  • Immunostimulant ++++
  • Anti-catarrhal, expectorant +++
  • Relaxant ++++

Cinnamomum camphora (Bois de Hô)

  • Antibactérien, antifongique, antiviral +++
  • Tonique et stimulant général ++

En diffusion aérienne : vous pouvez également diffuser ces huiles essentielles dans l’atmosphère, dans la chambre de votre enfant mais aussi dans les autres pièces de la maison.  Ça permettra d’aseptiser l’air ambiant tout en permettant de décongestionner l’appareil respiratoire !

Autres éléments favorables à la guérison

Nettoyage du nez à l’eau saline : si votre enfant est trop jeune pour faire lui-même la douche nasale avec un neti-pot (voir mon article sur le sujet (https://elonaturo.com/2020/06/23/la-douche-nasale-vous-connaissez-2/), vous pouvez tout simplement lui administrer de l’Hydrasense, spray assez doux à base d’eau saline, très efficace pour optimiser le nettoyage du nez et éliminer le mucus!

Surélevez le matelas de votre enfant durant la nuit afin de favoriser la décongestion si jamais son nez est bien bouché!

Des probiotiques : que ce soit sous forme de yogourt (Bio K enfants) ou de comprimés croquables (formules pour enfants d’UDO ou FloraBear de Renew Life), les probiotiques contribuent à renforcer l’immunité (en grande partie située dans notre système digestif !) C’est un atout en période infectieuse !

De la vitamine C : sous forme d’ascorbate de calcium (Ester-C), on peut en donner jusqu’à 500mg/jour. (valider le dosage avec un naturopathe en fonction de l’âge et de la constitution de votre enfant)

Cuivre-Or-Argent (Labcatal ou Homeodel) : je ne vous parle ici de dévaliser une banque mais bien d’administrer ce complexe d’oligo-éléments à votre enfant ! Ils stimulent les défenses naturelles contre les infections, surtout lorsqu’elles sont chroniques, et permettent de revitaliser l’organisme !

J’espère que les « rhumes de minus » n’assailliront pas trop votre famille et que ces quelques outils vous seront utiles en cas d’ «attaque » ! Si vous avez des questions plus spécifiques, je vous invite à m’écrire personnellement ! En attendant, je vous souhaite un bel automne, doux et coloré !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s